Skip to content

Jamal

Jamal : un membre d’un réseau de chaires de recherche qui façonne l'avenir de l’énergie avec Total

Jamal Chaouki, professeur canadien à l’École Polytechnique de Montréal, fait équipe avec Total depuis 2010 dans sa quête pour une énergie meilleure s'appuyant sur l'innovation. Ce grand penseur, jouissant d’une renommée internationale dans le domaine de l'ingénierie chimique, dirige l’une des 30 chaires de recherche soutenues par Total à travers le monde.

Une approche globale de la recherche

Jamal est fier de participer au programme de chaire de Total visant à bâtir des relations à long terme avec des personnes et des institutions porteuses d'innovation dans les pays où opère le Groupe. Ensemble, nous imaginons des solutions aux défis que rencontrent notre compagnie et la société en général.

« Les méthodes de recherche diffèrent d'un pays à l'autre et Total sait qu’il est capital d’innover dans notre façon de conduire la recherche et de tirer le meilleur parti de chaque approche afin de s'assurer une place de leader parmi les entreprises du secteur de l’énergie, pour aujourd'hui comme pour demain, a déclaré Jamal. Les universités et les chercheurs canadiens ont un rôle important à jouer pour y arriver. »

En ce qui concerne le raffinage des produits énergétiques, l’époque de l'utilisation de matières premières faciles à traiter est révolue. Les travaux du professeur Chaouki visent à concevoir et à optimiser des procédés complexes pour les conditions extrêmes, afin de renforcer la sécurité du processus de raffinage des produits énergétiques tout en émettant moins de CO2.

« J'ai participé à la modélisation de plusieurs types de réacteurs polyphasiques régulés par des régimes d’écoulement très complexes, a déclaré Jamal. L’exemple le plus marquant actuellement en cours d'élaboration pour ce type de réacteur est celui de la colonne à bulles qui est indispensable au procédé de conversion des résidus de distillation à vide en produits à forte valeur ajoutée. »

Des échanges organisés différemment

Jamal a inscrit le Canada parmi les 40 chaires et professeurs participant, avec 84 étudiants, à la Total Energy Summer School 2016 en France. Ce programme de quatre jours a rassemblé d’actuels et futurs chefs de file du secteur de l’énergie, issus de 33 pays différents, pour discuter des nouveaux défis énergétiques mondiaux, de leur impact sur notre secteur et des réponses que le monde de l’enseignement peut y apporter.

« Nous nous concentrons sur la relation entre l’industrie et les universités, et discutons des prérequis pour que ce partenariat tienne toutes ses promesses dans un avenir où les nouvelles énergies seront la norme, d’ici 10 ou 20 ans, a déclaré Jamal. »

Notre monde a besoin d’une énergie plus efficace, acceptable et écologique. Des solutions commencent à apparaître quand on réunit les bonnes personnes pour qu’elles abordent le sujet sous un angle nouveau. Total est fier de continuer à travailler avec des porteurs d’innovation, comme Jamal qui fait partie de notre équipe pour une énergie meilleure.

Default description.

« Total sait qu’il est capital d’innover dans notre façon de conduire la recherche et de tirer le meilleur parti de chaque approche afin de s'assurer une place de leader parmi les entreprises du secteur de l’énergie, pour aujourd'hui comme pour demain. »

Parcours

 

Chaire CRSNG-Total pour l’élaboration de nouveaux procédés à haute température et haute pression

2010-2021

Congé sabbatique – Centre Européen de Recherche et Technique (CERT) de Total à Gonfreville l’Orcher

2014-2015

Congé sabbatique – Centre de R&D de Total à Bruxelles en Belgique

2005-2006

Doctorat (Ph.D) en ingénierie chimique à l’École Polytechnique de Montréal

1985